Can you see the darkness behind these blue eyes ¢ Megsie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
*

Messages : 108
Race : Humaine
Emploi/Études : Barmaid, escorte, masseuse, étudiante en architecture
DC : None
Megsie Jewel Oakley

nom + Oakley, c’est le nom de mon paternel, à ce qu’il parait c’est lui qui doit nous le donner de base.prénom + Megsie c’est le prénom que mes parent d’un commun accord m’ont donné, quant à l’autre c’est Jewel, je m’en sers relativement souvent compte tenu que ce soit un deuxième prénom âge + 25 ans date de naissance + Un certain 14 février, on me dit souvent que c’est cute comme date. nationalité/origine + Vancouverienne statut civil + Célibataire orientation sexuelle + Celui qui fera battre mon cœur sera une femme ou un homme qu’importe métier/études + Barmaid & masseuse/escorte avec extra au besoin & étudiante à temps partiel pour finir mes études en architecture situation financière + Correcte à battre de l’aile avatar + Kaya Scodelario race La race méprisée des humains organisation + Le centre


Le chalet sur la montagne, près de Whistler est sûrement un de mes endroits favoris avec ce paysage mi-blanc… Il me fait rêver. + Je suis douée en snowboard, mais comme l’accès à la montagne peut être dispendieux et loin d’où je vis avec mon père, ça fait en sorte que je ne peux pas y aller souvent. + Je serais prête à mourir pour trois personnes, ma sœur, ma demie-sœur et ma meilleure amie, mais hors de ça, aucune chance que je me prenne quoique ce soit pour vous. + Derrière ce regard bleu et ce visage souvent cachotier, bouille une fureur et une envie monstre de se venger. La liberté chèrement volée est une chose que je ne peux supporter depuis tout ce temps + Quand j’ai besoin de m’évader l’esprit, la plupart du temps je me met de la musique à tue-tête, tant pis si mes oreilles en souffrent, j’en ai de besoin + Je suis passée pro dans l’art du maquillage bien que j’aurais préféré ne jamais le devenir. Le camouflage est important dans ce que je fais + Je suis souvent considérée comme étant vide de sentiments tels que la compassion ou l’amour et totalement refermée sur des informations personnelles, mais en vérité c’est pas pure protection de moi-même. Je tente de protéger le peu d’intégrité qu’il peut me rester + Mon métier de barmaid est pour payer mes dépenses personnelles, alors que le fait d’être masseuse/escorte, tout retombe dans les poches de mon paternel + Je ne sais pas si j’en veux plus à ma mère qu’à mon père, tous deux m’ont plus que fortement blessée et je crains ne jamais parvenir à leur pardonner ce qu’ils m’ont fait vivre depuis des années + Je fais facilement « l’hypocrite », je montre aux gens ce qu’ils veulent voir et non pas la vérité. C’est beaucoup plus facile de jouer le jeu que d’annoncer à tout le monde ma triste réalité. Donc j’ai pris par habitude de mentir lorsque la vérité serait trop dérangeante. + Je vis toujours chez mon père. Il veut garder la main mise sur moi et me tenir à l’œil sachant que j’ai un de ces tempérament par moment. + Toute faveur est passible d’une échange de faveur, si tu n’es pas prêt à faire cette échange, ce n’est pas la peine de demander. + Bien que dans ma tête, il y a pleins de choses horribles et négatives, je me montre toujours positive, enjouée et sociale, je ne désire pas que les gens sachent ce qui se passe chez moi, la comédie est toujours plus facile. + L’amour est sûrement le sentiment qui me terrifie le plus parce que je ne crois pas savoir comment aimé et surtout, je ne saurais pas comment avouer ma réalité a cette certaine personne… + Parfois pour m’amadouer, m’offrir un glace peut donner un petit coup de pouce…


mon histoire

Y’en a qui ont des happy ending, d’autres qui meurent et dont personne ne se rend compte de leur disparition. J’imagine que moi je serai de ceux de cette deuxième catégorie quand ce sera mon tour. Très honnêtement, je m’en fiche un peu puisque je ne crois que je vivrai énormément de temps… enfin dans le sens où je ne suis pas dans ces clans de choix. Je fais parti des méprisés, des moins que rien, mais ça les arrange bien quand ils ont besoin de se changer les idées. Entre moi et une vulgaire poupée, il n’y a que très peu de différences je crois. C’est désolant je vous jure!

Donc, moi je suis née un 14 février, cette fameuse date de l'amour qu'on dit. C'est un enfant fruit de l'amour fou de deux jeunes adultes... Ouais! Mon oeil amour fou de deux jeunes adultes... M'enfin, je ne doute pas que ma mère fût vraiment amoureuse de cet homme qui est mon père... Ça je n'ai absolument aucun doute, quant à lui, ça j'ai des réserves. Peut-être parce que dans mon esprit, il est marqué comme un être dégoutant et insensible... Dans tous les cas, à ce que j'avais entendu dire, mon père était un coureur de jupon qui se serait calmé quand il a rencontré ma mère. Cela a fait un temps... Je n'ai pas de souvenirs que mes parents aient un jour été ensemble, j'étais trop jeune quand ils se sont séparés, peut-être deux ou trois ans. C'est mon père qui a demandé le divorce. Ma mère étant femme au foyer, il lui fallait un moyen rapide de se retrousser les manches pour pouvoir obtenir ma garde... Cependant, les emplois se faisaient rare et puisque les démarches ont été longues, ma mère a eu le temps de sombrer dans la dépression. Par chance, elle a évité l'alcool de justesse et elle a évité de dire qu'elle en attendait un deuxième... Comme ça ne paraissait pas, elle n'allait peut-être pas avoir les deux, mais elle aurait au moins un de ses deux enfants avec elle.

Mon père a obtenu la garde complète de ma personne. Jugeant ma mère inapte à prendre soin de moi, mais aussi parce qu'elle est bipolaire, on lui avait accordé une fin de semaine sur deux seulement. Quand ma mère a finalement accouché de son second bébé, une autre petite fille, mon père a tenté de la récupérer elle aussi, mais cette fois, ma mère a eu gain de cause. Elle s'était reprise en main, c'était trouvé un boulot et gagnait suffisamment pour faire vivre cet enfant. J'avais trois ans quand on m'a mise un bébé dans les bras, mais déjà a trois ans je savais que je l'aimerais à jamais! C'était plus que ma petite soeur, à cet âge, c'était mon bébé à moi aussi! Dans tous les cas, la voir une fin de semaine sur deux, je trouvais que c'était peu et apparemment je demandais toujours si je pouvais voir le bébé. Cela a fini par exaspérer mon père et il a même pensé à me couper les visites chez ma mère, seulement, il n'en avait pas le droit. La cour avait précisé qu'il me fallait quand même un contact avec ma mère puisque si ce n'était pas de sa maladie mentale, elle aurait eu le droit à une vraie garde partagée. Enfin, ce sont des technicalités de cour et de justice. Donc, j'ai grandi avec un père, de temps en temps une belle-mère, mais rien d'assez sérieux et toutes des jeunes... plutôt jeunes pour mon père. Sauf qu'entre cinq et huit ans, tu trouves cela un peu étrange, mais rien de plus... Surtout que j'étais quand même silencieuse en général.

Chez papa, j’avais une amie, une meilleure amie Oxana en fait qui l’est encore aujourd’hui et que je me demande souvent ce que je ferais sans elle. Nous étions toujours ensemble, comme des sœurs, totalement inséparables. En fait, elle était toujours à la maison donc forcément, ça aide sur la proximité. Ensuite, ça été l’école. Ça allait relativement bien. J’avais de très bons résultats, j’étais dans les plus fortes, mais je travaillais pour avoir de bonnes notes. D’autant plus que ma meilleure amie était toujours avec moi, je n’avais rien à craindre. Trois ans plus tard, ma sœur a fait son entrée à l’école et c’est sûrement à partir de ce moment que nous nous sommes rapprochées. Pour ma sœur, c’était un milieu totalement inconnu alors que moi j’avais des amies et je n’avais pas peur de lui faire une place à mes côtés. Puis elle s’est fait des amies, mais en même temps, nous étions très souvent ensemble à l’école. J’étais très bien entourée. Ensuite y’a eu l’école un degré plus haut. J’ai dû changer d’école, après tout c’était un degré supérieur. J’étais pimpante, toujours pleine de joie, comme sur un petit nuage. Je ne manquais de rien, j’étais populaire dans les humains faut le dire.

Et y'a eu la phase du quatorze ans. C'est là que j'ai découvert dans ce que mon père trempait. Je l'ai découvert parce qu'il m'en a plongé dans son enfer. Il était venu me chercher dans ma chambre et m'avait dit qu'on partait faire une nouvelle activité. Toute contente, je l'avais suivi... Je me suis retrouvée dans une chambre où la lumière était tamisée. Mon père m'a demandé de troquer mes vêtements contre une petite nuisette. Si d'abord j'ai protesté, j'ai bien vu à l'air fermé et presque maniaque de mon père que je n'avais pas le droit de dire quoique ce soit. J'ai eu le droit à un ferme ta gueule, met ça et assied toi là. J'ai attendu, je ne sais pas combien de temps dans la pénombre, les bras croisés et serrés sur ma poitrine qui poussait avec l'âge. Puis y'a eu un homme... Il est entré et un sourire si satisfait, si jubilant... J'ai eu peur. J'étais effrayée. Pourquoi? Qui était-il? Son t-shirt s'est retrouvé au sol rapidement, son pantalon a suivi très peu de temps après avec le claquement horrible de sa ceinture qui a résonné tout le temps qui a été avec moi dans ma tête.

C'est la première fois qui est la plus terrorisante, la plus difficile et la plus dévastatrice. C'est impressionnant un membre d'adulte quand on a quatorze ans... Même totalement effroyable. Je n'étais pas prête à tout ça, et quand je me suis mise à hurler et pleurer, il a ri et m'a frappé. Mon père, quand il a vu les coups sur mon visage, est entré dans une colère noire. Il s'en est pris à cet homme. Comment allait-on expliquer les coups sur mon visage à la population en général? À ma mère? À ma soeur? Quant à moi, je me sentais sale, affreusement sale! Malgré la douche ça ne faisait pas disparaitre cette saleté. J'étais tremblante, gênée et affreusement seule. Je me souviens être restée sous l'eau trop longtemps, assez pour que mon père vienne m'en tirer violemment, me disant que l'eau chaude ça se paie! Salaud! Il venait de vendre le corps de sa propre fille et il osait me reprocher de vouloir me sentir propre!

J’ai cru que ça s’arrêterait qu’à une seule fois, mais malheureusement l’expérience se répéta encore et encore… et encore. Je ne fus pas la seule, un jour, il m’a amené dans une deuxième maison où je vis plein d’autres jeunes femmes présentent au style de maison close. Mon cœur s’est serré. Mon père était définitivement un vrai salaud. Étonnement, il y avait beaucoup plus de gens qui étaient prêts à payer pour ces services. Quelques semaines après, c’est ma meilleure amie que j’accueillais à cette maison. Cet évènement ne nous a que plus rapprochées. Avoir des clients est devenu une routine en quelque sorte… Après tout, on en devient un peu désensibilisé. Mon père récoltait l’argent après tout c’était lui le pimp et moi j’allais à l’école faire comme si la vie était toute joyeuse. Si au début ça paraissait un peu sur mon visage, avec le temps, ça été beaucoup plus facile de faire semblant. C’était ça l’important parce que personne ne devait découvrir que j’étais devenue l’équivalent d’une prostituée. J’étais totalement couverte de honte. Au moins Oxana était là pour me soutenir, c’était l’important, on se comprenait, on vivait la même chose.

Certains clients s'amusaient aussi avec de la drogue. J'ai commencé à l'expérimenter à cause de l'un d'eux. Très sérieusement, ça m'a aidé à passer à travers mon expérience avec lui, mais lui il était habitué, pas moi. Il devint un de mes clients réguliers et à chaque fois, je consommais. À l'intérieur de deux ans, j'ai fait deux presque overdoses. Ma mère n'y comprenait rien. Comment c'était possible? Elle, elle n'y voyait que du feu, elle était convaincue que rien de grave se passait chez mon père parce que lorsque j'étais chez elle, la comédie était à son comble. Pourquoi? Parce que si je n'obéissais pas, mon père me menaçait de s'en prendre à ma vraie soeur et à lui faire vivre cet enfer. J'étais en quelque sorte, la seule barrière entre elle et lui. Enfin bref, à mon deuxième lavage d'estomac, elle a posé des questions. Pourquoi j'étais devenue une junkie? Pourquoi mon père ne me surveillait-il pas davantage à 17 ans? En fait ça intéressait beaucoup de gens ici dont le médecin. Tout le monde croyait que je filais le parfait bonheur non? Alors, pourquoi voudrais-je me risquer dans l'enfer de la drogue? Parce que je voulais tester. C'était la réponse. Une fin d'adolescence à vouloir tester. Je ne peux pas croire que les gens y ont cru... De toute façon, nous les humains, ils se foutent de nous. Ils sont les autres races vous savez! Nous sommes misérables! C'est ensuivi des contrats de massages et d'escorte... Tout pour faire un paquet de blé...

À 21 ans, j’ai commencé à entendre parler de ces histoires de rébellions. J’ai voulu en savoir plus alors je me suis renseignée et j’ai su pour cette puce. Cependant, elle était tellement hors de prix… Se pouvait-il que certains clients nous aient manipulé, nous pauvres humains. Je voulais être de cette bataille, je voulais me faire respecter, moi la fille jamais respectée. J’en suis encore aux démarches pour savoir comment m’y prendre pour me défaire de ces liens. Si je ne peux pas me procurer cette puce financièrement, peut-être y aurait-il un autre moyen de procéder? Non? L’espoir vit toujours dans tous les cas. J’ai pris un travail dans un bar pour me créer mes propres moyens. Cependant, dans un bar, des gens saouls, ça parle beaucoup alors c’est un excellent moyen d’avoir des informations on the side. Ça peut toujours servir… non?

Maintenant j’ai 25 ans et je suis profondément en manque de liberté et de justice. Je continue de travailler pour mon père parce que c’est l’une des seules choses que je connaisse en travers de mes études à temps partiel parce que je dois arriver à jumeler le tout ensemble entre l’école, le job avec mon père et le bar, mais c’est faisable. J’ai envie de militer pour quelque chose, que ma vie serve au moins à quelque chose d’autre que du cul en attendant d’avoir du concret. Serait-ce possible? Je l’espère de tout cœur. Sincèrement…

prénom(s) et/ou pseudo AM âge 23 ans fréquence de connexion 4-5 où as tu découvert le forum? Facebook 8D ton opinion sur le forum, design, codage MA-LA-DE inventé ou scénario? Inventé autre choses? Je suis une cacahuète



_________________
it’s you and i
we are clumsy newborns with curious hands. we are the stars that caught fire in the cosmos, generations before the earth pressed it’s molten clay together. ▬ once, we were the youngest creatures to ever exist. now, we are poets and landmines. we are volatile and reckless and in love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 83
DC : Not yet :hihi:
Mais ce serait pas ma Jade quelque part ?
Bienvenue sur le forum en tout cas Kaya est un super choix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
*

Messages : 108
Race : Humaine
Emploi/Études : Barmaid, escorte, masseuse, étudiante en architecture
DC : None
Nooooooooooon
T'as pas honte de me faire venir avec des scéna de feu?
Merci cher

_________________
it’s you and i
we are clumsy newborns with curious hands. we are the stars that caught fire in the cosmos, generations before the earth pressed it’s molten clay together. ▬ once, we were the youngest creatures to ever exist. now, we are poets and landmines. we are volatile and reckless and in love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 94
Clans : WhiteSun
Race : Métamorphes - Léopard Nébuleux
DC : //
Bienvenue officiellement !
J'ai hâte d'en savoir plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
*

Messages : 108
Race : Humaine
Emploi/Études : Barmaid, escorte, masseuse, étudiante en architecture
DC : None
Merci Asher

_________________
it’s you and i
we are clumsy newborns with curious hands. we are the stars that caught fire in the cosmos, generations before the earth pressed it’s molten clay together. ▬ once, we were the youngest creatures to ever exist. now, we are poets and landmines. we are volatile and reckless and in love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Age : 23
Messages : 41
Clans : Deerwood
DC : aucun
Officiellement bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 83
DC : Not yet :hihi:
Je t'avoue que ça va, j'pas trop honte
Hâte de rp avec toi encore sweetie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
*

Messages : 108
Race : Humaine
Emploi/Études : Barmaid, escorte, masseuse, étudiante en architecture
DC : None
Merci Lisye
Hahahha! J'espère Clyde

_________________
it’s you and i
we are clumsy newborns with curious hands. we are the stars that caught fire in the cosmos, generations before the earth pressed it’s molten clay together. ▬ once, we were the youngest creatures to ever exist. now, we are poets and landmines. we are volatile and reckless and in love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 94
Clans : WhiteSun
Race : Métamorphes - Léopard Nébuleux
DC : //

bienvenue!

La vie de ta cocotte est pas de tout repos, damn. J'ai bien hâte de voir comme elle va évoluer dans le coin !
Bienvenue parmi nous, et surtout réserve moi un p'tit lien bien au chaud

BIM! Validée !


Félicitations et bienvenue chez les Humains, tu peux dès a présent poser tes valises et t'installer sur Shards of Hope !


N'oublies pas de recenser ton avatar et ton espèce, c'est très important si tu ne veux pas perdre la face !   Tu peux aussi trouver ton petit chez toi et faire un tour sur le marché noir pour collecter ton argent. Tu peux aussi venir tisser des liens avec les membres du forum (une fiche facultative est à ta disposition si tu le souhaites).

Amuse-toi bien parmi nous  !!
Nous restons à ta disposition si tu as besoin de quoi que ce soit !  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Can you see the darkness behind these blue eyes ¢ Megsie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» Blue eyes~
» behind blue eyes - alvin&melody
» behind blue eyes Δ emma.
» Behind blue eyes -Nathan Prescott

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shards of Hope ::  :: say my name :: we are family-